Suivez nous sur Facebook

28/04, 18ème étape: Cafayate - Salta

189 km depuis Cafayate

Samedi 28 avril, les véhicules traverserons la ligne d´arrivée de l´éco-rally à Salta. dernière étape du parcours!

Cafayate- Salta

183 km

L’arrivée !!!

 

Pression dès le lever. Nous devons tous être sur le pont à 8 heures car les autorités de la ville et de la province de Salta nous attendent à 12 h 30 pour la cérémonie d’arrivée. Dès la sortie de Cafayate, nous traversons un paysage géologique étonnant, aux noms évocateurs : la Quebrada de las Conchas, los Castillos, El Obelisco, El Fraile, El Sapo, El Anfiteatro, la Garganta del Diablo… Eric Loizeau en profite pour abandonner la Tesla, enfourcher l’un des vélos et pédaler dans ce décor à couper le souffle : le contraste entre les strates rouges et brunes, les immenses montagnes rocheuses et le vert intense de la vallée produit un impact visuel que nous n’oublierons jamais. Nous profitons de chaque instant, peu à peu conscients qu’il s’agit des derniers kilomètres et que l’expédition touche à sa fin. A 50 km de Salta, la police nous arrête pour… nous escorter !!! Les vélos vont en tête, suivi de la moto de Bastien, puis la Zoé 360 Energy, la Tesla et la Zoé Ecosistema qui ferme la marche. Le convoi traverse la ville et s’engage dans la longue montée en lacets jusqu’au Cerro San Bernardo qui domine la ville. Bruno Ricordeau et Thomas Bernardeau, partis la veille pour tout préparer,  attendent les véhicules au  sommet. Nous passons enfin sous l’arche d’arrivée de The Green Expedition –Sojasun ! Une grande joie et émotion envahissent les pilotes qui sont reçus par le public et les autorités. Nous sommes un peu déboussolés, fatigués, excités, incrédules, l’émotion à fleur de peau. Mercedes Ortiz de Rosas, coordinatrice des grands événements au cabinet des ministres de la Province, se trouve en première file : dès le début, elle a cru à The Green Expedition, a convaincu les ministères de l’Energie, de l’Environnement et du Tourisme de la Province de s’engager dans le projet et s’est personnellement investie dans l’organisation de l’étape d’arrivée. Après la remise de médailles, Bastien se prépare sans tarder pour son dernier show, encore plus spectaculaire que les précédents car il doit s’adapter aux éléments urbains de l’esplanade qui surplombe la ville : escaliers, rambarde, muret, fontaine, cascade -tout est mis à profit ! Le buffet en terrasse qui suit -offert par la province de Salta- réunit tous les membres de l’éco rallye et les différents représentants des ministères qui, décontractés, n’hésitent pas à essayer les vélos ! La tension commence à retomber, chacun déambule, discute, tout en déjeunant  même si Mark Nitters et Roberto Stazzoni sont encore mis à contribution pour s’occuper de la dernière recharge, symbolique, devant le monument à Guëmes, (caudillo local et héros de la révolution). La connexion présente quelques problèmes mais les équipes techniques de la compagnie d’électricité locale se mettent au travail pour les résoudre. Et finalement les teams et le staff commencent à vider et ranger les véhicules afin de les mettre en condition pour leur rapatriement en France. Les équipes sont désormais à pied et avec du temps libre pour flâner, une sensation oubliée depuis trois dernières semaines. Certains vont à la piscine, d’autres se promènent dans la ville et tous se retrouvent sous les arcades de la plaza 9 de Julio, face à la cathédrale, pour prendre une tournée de bière offerte par les « filles » de la Green Expedition. Le dîner du soir est animé mais la fatigue est plus forte que l’esprit festif et chacun savoure la perspective d’une  bonne nuit et d’une grasse matinée.