Suivez nous sur Facebook

21/04, 11ème étape: Zapalá - Chos Malal

Samedi 21/04/18 : « Le défi thermique / électrique et… la fête ! »
Zapala - Chos Malal
215 km


Départ vers 10 h du matin. Un youtuber local, équipé d’une caméra à 180 degrés, accompagne la Zoé du Team Ecosistema et la Tesla de Sojasun.
Le paysage devient de plus en plus aride et les cyclistes du team Les Athlètes du Bien-être vont connaître leurs premières grosses sueurs dues aux températures élevées et au vent de la Patagonie du nord.
L’objectif de la journée est d’arriver à temps pour l’événement annuel de Chos Malal : une grande rencontre de motos et d’autos. La municipalité a inclus la Green Expedition dans le programme !
La Zoe du Team Ecosistema est la première à pénétrer dans le village silencieux, à l’heure du déjeuner, sous un soleil de plomb.
Motos et voitures tunées sont déjà alignées sur la place centrale. La responsable du tourisme locale emmène les équipes du raid déjeuner dans un grand banquet à l’air libre pour partager l’asado de chevreau, spécialité de la ville, avec les autres concurrents venus de toute la région. L’effervescence monte, les véhicules se mettent en place pour les premières courses. Le défi du jour : thermique contre électrique !
Bastien Hieyte, au guidon de sa Zero Motorcycles pulvérise son concurrent. L’ambiance est chaude. La Tesla relève aussi le défi avec Eric Loizeau au volant. Faute de comprendre toutes les indications, le bolide part avec un peu de retard mais il franchit la ligne d’arrivée quasiment en même temps que son concurrent : les pilotes des véhicules électriques ont gagné la reconnaissance du public !
A partir de là, tout s’enchaîne pour faire de The Green Expedition le must de la soirée. Bastien fait son show, accompagné par l’animateur qui harangue le public. Il grimpe les gradins de pierre avec sa moto, monte quasiment à la verticale sur un promontoire, saute par-dessus plusieurs participants alignés sur le sol…
La démonstration terminée, tous les enfants le suivent en criant. Les Zoe et la Tesla sont invitées à participer à prendre la tête de la tournée d’honneur, avec présentation des équipes. Bruno Ricordeau, l’organisateur de l’éco-rallye, doit rejoindre le maire qui lui remet l’écusson de la ville.
A la fin du dîner, c’est le retour à la réalité : Mark Nitters et Roberto Stazzoni triment pour arriver à charger les voitures et les motos, l’électricité étant en partie absorbée par l’organisation de la fête qui continue jusqu’à l’aube. Mark passe finalement la nuit à proximité des branchements pour les surveiller. A l’aube, il finira par prendre un « fernet Coca » (boisson alcoolisée) en guise de petit-déjeuner avec les motards encore en train de faire la fête…