Suivez nous sur Facebook

24/04, 14ème étape: Mendoza - San José de Jáchal

345 km avec une recharge partielle au parc solaire de Cñada Honda avec 360 Energy!

Etape 15

Mendoza- San José de Jachal
Le cercle vertueux
345 km

Le journal local UNO a fait sa « une » avec une photo de Bastien Hieyte en plein saut avec en toile de fond le blason lumineux de la ville et les voitures électriques garées devant. De quoi « rouler des mécaniques ».
Côté participants, les teams changent avec l’arrivée du CEO de 360 Energy Alejandro Lew et sa femme Lorena au volant de l’une des Renault Zoe et d’une nouvelle cycliste, Patricia Manoury qui remplace Jérôme Lelièvre. D’autre part, l’équipe de journalistes s’étoffe avec la venue de Julien Fontaine ainsi que Patrick Charlot, accompagné de Carlos Gil Silveira et Romain Berthiot.
Notre premier arrêt n’est pas loin – 123 km- mais revêt une importance stratégique : nous rechargeons directement dans la ferme solaire de 360 Energy équipée de 30 000 panneaux, ce qui permet de fermer la boucle vertueuse de la mobilité durable : alimenter en énergie renouvelable les véhicules électriques. Nous profitons de l’étape partielle pour écouter Alejandro Lew nous donner une classe in situ sur le fonctionnement d’un parc solaire. Le CEO de 360 Energy a, de plus, mis tous ses contacts en marche pour arriver à obtenir l’ouverture en exclusivité du circuit automobile de San Juan, le fameux autodromo El Zonda. Et nos vœux sont incroyablement exaucés : nous allons pouvoir rouler sur une piste de course automobile au milieu d’une Quebrada (gorge) de la précordillère des Andes, dans un décor exceptionnel. Tous les pilotes sont impressionnés et même émus : les trois voitures ainsi que la moto Michelin se lancent sur la piste et entame une compétition : la moto démarre à fond à l’heure, la Tesla atteint les 210 km/h et les Zoé suivent fièrement. Le souvenir d’Eduardo Copello, grand pilote automobile argentin plane sur El Zonda et celui de Fangio, qui s’en inspira pour faire le circuit de Balcarce.
Le Team du Bien-être, de son côté, a continué le chemin indiqué et en à profiter pour faire une belle journée de cyclisme, sous le soleil et sans vent. L’équipe a même trouvé une gare abandonnée et apprécié les montagnes de la précordillère. Patricia a très bien vécu sa première journée de vélo et a parcouru plus de 120 kilomètres.
Il est déjà plus de 18 heures, nous avons pris du retard sur le programme et décidons de couper par une piste qui rejoint la Ruta 40 et qu’Alejandro Lew a déjà parcourue quelques mois auparavant. Malheureusement, la piste est devenue beaucoup moins praticable, la nuit est tombée, il n’y a aucune lumière ni réseau cellulaire. Au bout d’une petite heure les voitures de tête (les trois voitures électriques) se rendent compte que le reste du convoi n’a pas suivi. Elles attendent une petite heure et décident de continuer jusqu’à San José de Jachal où elles n’arrivent qu’à 23 heures. Le silence est total jusqu’au moment où nous débarquons sur la place centrale ! Et là, Une sono annonçant l’arrivée d’un rallye international de grande envergure nous salue !!! Tout un groupe de passionnés nous attend ainsi que le responsable du Tourisme, Gaston Carnino et la presse. L’équipe des Athlètes du Bien-être a fait de son mieux pour occuper le public en lui faisant essayer les bicyclettes. Nous sommes tellement surpris par l’accueil que nous en oublions la faim et nous mettons à répondre aux questions des personnes qui ont patiemment attendu toute la fin d’après-midi et la soirée pour voir les voitures et les motos. Le reste de l’expédition arrive finalement après avoir été retardé par un problème survenu à un véhicule d’assistance. Ver minuit, Nous nous asseyons enfin autour d’une table pour profiter du dîner offert par la mairie et nous mettons d’accord avec l’équipe municipale pour aller rendre visite à une école technique le lendemain.