Suivez nous sur Facebook

 

 Traduction réalisée avec Google Traduction:

 Avec une moto électrique à North Cape - en plein hiver!

Publié par: Martin Thronsen Publié: 25. Février 2019 Catégorie: Nouvelles

Nous voulons montrer que tout est possible avec les véhicules électriques, explique Bruno Ricordeau, gérant de l'organisation, qui n'était pas entièrement convaincu par l'expression "souffle norvégien".

Nous avons déjà écrit sur des aventuriers qui considèrent le Nordkapp comme une destination favorite pour montrer qu'un grand nombre de voitures électriques peut l'atteindre le site sans de grosses difficultés .

Mais il y a toujours quelqu'un qui veut atteindre plus d'objectifs.

Comme la dernière édition de The Green Expedition. L'année dernière, quelques équipages ont parcouru plusieurs milliers de kilomètres le long de la route 40 en Argentine avec trois voitures électriques et une moto électrique. Mais bien que ce voyage ait été un défi, ce n'était pas assez pour l'organisation.

"L'impossible n'est pas électrique"

- Une fois l'expédition Route 40 terminée, nous devions trouver un nouveau défi, plus important, a déclaré le chef d'équipe et l'organisateur du voyage, Bruno Ricordeau, via un entretien par téléphone au moment même où il continuait la route vers le Cap Nord.

- Nous avons donc décidé de faire un nouveau voyage en voiture électrique dans les pires circonstances possibles. Nous voulons montrer que tout est possible pour les véhicules électriques.

Et "les pires circonstances" que Bruno Ricordeau pouvait trouver pour les voitures électriques, ont été: traverser avec des véhicules électriques la Norvège en plein hiver, avec pour objectif principal le plateau du Nordkapp.

- presque un peu décevant

Le raid a débuté à Paris le 11 février et a traversé l’Allemagne, le Danemark et la Suède. L'idée était de conduire dans des conditions climatiques très froides de la Norvège et surtout faire survivre les batteries et les voitures - et surtout la moto électrique - au fur et à mesure qu'ils arrivaient au nord.

- Mais le plus froid que nous ayons connu jusqu'à présent est de -15°C, pas particulièrement extrême. Presque un peu décevant, je dois dire, même si nous avons eu beaucoup de vent et de neige. Je m'attendais à avoir au moins 35°C ou pire.

Ricordeau dit que l'expédition est en partie financée par des sponsors et qu'ils réalisent un film documentaire sur le projet.

- Nous perdons de l'argent pour ça. Mais ce que nous essayons de prouver en matière de voitures électriques est plus important que l'argent.

Une douzaine de passionnés de voitures électriques participent à l'expédition. Les véhicules sont une BMW i3, deux Renault Zoe ZE 40, en plus de la moto électrique, un modèle 2017 Zero DS.

- Les gens pensent que nous sommes des extraterrestres

Et c’est ici que réside le véritable facteur moteur de cette expédition. Qui dans le monde conduit une moto électrique ou pas Jusqu'au North Cape en février ?

- Nous avons bien remarqué. Lorsque les gens nous voient avec la moto, on a l'impression que les gens nous prennent pour des extraterrestres, raconte Ricordeau.

- Pas étonnant, à quoi pensiez-vous vraiment?

- Beaucoup de gens nous ont posé des questions à ce sujet ces derniers jours et se demandent bien ce que nous faisons avec une moto dans l'obscurité en plein hiver. Et puis ils se prennent des selfies devant la moto pendant qu'ils font signe que nous sommes fous.

Le MC est parti en hiver

Bruno Ricordeau a déclaré que le vrai départ de la moto ne se fait que depuis Lillehammer.

- Après le changement de pneus, la moto pouvait en réalité rouler plus vite que les voitures électriques, ce qui nous a obligé à rouler un peu plus lentement que prévu, car elle a souvent été plus lente.

- Mais le pauvre pilote que vous avez mis sur la moto, ne meurt-il pas de froid?

- Non, il est toujours vivant et aisé. Le secret pour les deux pilotes c'est de changer de place toutes les deux heures, donc tout s'est bien passé.

- Répétition de promesse

En plus de certaines longues pauses de charge, le voyage vers le nord est devenu naturel pour l'organisation et le convoi est arrivé à Nordkapp ce week-end, dans les délais impartis.

- Maintenant que vous avez réussi ce défis, envisagez-vous de refaire quelque chose comme ça?

Nous allons le refaire dans deux ans.

- sérieusement?

- Oui sérieusement. Maintenant que nous pouvons vraiment le faire, nous reprendrons la route 40 en Argentine l'année prochaine et Paris-Cap Nord dans deux ans. En hiver, bien sûr, avec les voitures électriques et les motos électriques. Suivez simplement notre page Facebook pour avoir toute l'actualité sur nos aventures.