Suivez nous sur Facebook

Communiqué de presse

Paris-Cap Nord: le défi d’un raid de véhicules électriques en plein hiver

 

Pousser l’innovation dans l’industrie moto et automobile et passer à des raids d’un nouveau genre.

 
En février 2019, une expédition de véhicules électriques s’élancera sur la route mythique de Paris au Cap Nord, à l’occasion de l’éco-raid le plus difficile au monde, The Green Expedition.
En 2018, The Green Expedition s’était déjà attaqué avec succès à une autre route mythique, la Route 40 en Argentine: 5300 kilomètres en 20 jours réalisés dans des conditions extrêmes jamais testées, sur fond de décor de rêve. Trois mobilités électriques réussirent ce challenge: voitures, motos et même vélos à assistance électrique.
Avec le Paris-Cap Nord, nous avons un défi technique, écologique et sportif qui impliquera acteurs de l’automobile et de la moto, entreprises engagées dans une démarche environnementale et passionnés d’aventure. Un challenge qui se prépare dès maintenant...
 

Réconcilier écologie et raid motorisé

Organisateur de plus de 60 raids réussis, dont les plus longs au monde, A.T.O. / Sojasun (ex-Raid des Baroudeurs) lance un nouveau challenge : « il était temps de proposer des raids d’un nouveau genre qui vont réconcilier l’écologie et la mobilité motorisée » déclare Bruno Ricordeau, à l’origine de The Green Expedition et gérant d’A.T.O.
Une initiative qui compte bien tester et pousser les performances des véhicules électriques, mais également sensibiliser l’opinion publique aux enjeux écologiques à l’heure d’une transition énergétique qui est au coeur des préoccupations actuelles du gouvernement et des peuples français et européen...
 

Le défi technique : l’utilisation des véhicules électriques par grand froid

Pour cet éco-raid, ce ne sera pas la vitesse qu’il faudra optimiser, mais bien l’efficacité et l’ingéniosité...
Un défi de taille pour des véhicules électriques dont l’autonomie va être éprouvée dans des conditions de route bien loin de celles rencontrées habituellement. Lorsque l’on sait que par des températures inférieures à -10°C, l’autonomie des batteries peut chu- ter de 30% et que les vitesses de recharge peuvent êtres divisées par 6, il y a de quoi s’inquié- ter avec les conditions climatiques du Cap Nord et des températures avoisinant les -30°C en février! Avec une consommation moyenne de 15 à 18 Kmh/100km et des batteries de minimum 40 kWh pour les voitures (conso. de 8 kWh/100 km et batterie de 16 kwh pour la moto), les pilotes devront faire preuve d’une éco-conduite exemplaire pour aller au bout des étapes allant de 200 à 400 kilomètres.
C’est un challenge inédit auquel A.T.O. souhaite associer les constructeurs et ses sous-traitants, avec à la clef des relevés de données qui seront très utiles à l’amélioration des véhicules électriques de série. Parmi les marques en- gagées, nous comptons des Renault ZOE. Et une marque de voiture étrangère finalise actuellement sont inscription. Dans les derniers arrivés, une moto ZERO DS 2017 vient également de valider sa participation, un véritable défi à l’intérieur du défi!
 
 

Des valeurs humaines et la sensibilisation des populations à la transition énergétique

A.T.O. poursuit avec l’aide de ses partenaires également deux objectifs complémentaires :

  • Contribuer au déploiement des infrastructures de recharge propres en favorisant une part croissante d’énergie renouvelable (éolienne, solaire...) dans les réseaux publiques.
  • Sensibiliser l’opinion publique aux enjeux écologiques et la nécessité d’une transition énergétique, en visitant plusieurs écoles sur le parcours afin de passer des messages de développement durable et de protection de la planète.
 

Sojasun, à l’origine de la création du Raid des Baroudeurs/ATO est engagé depuis sa création en 1988 dans une agriculture plus respectueuse des hommes et de l’environnement. Partageant toutes les valeurs de ce nouveau raid, c’est donc naturellement que l’entreprise est l’une des premières à s’y être inscrite.

Le Futuroscope s’associe naturellement à The Green Expédition et participera à bord d’une Renault ZOE à cette aventure humaine et écologique qui s’inscrit parfaitement dans la démarche éco-responsable engagée par le Parc (maîtrise des consommations d’énergie et d’eau, restauration à base de produits locaux,...). Des valeurs que les visiteurs peuvent aussi retrouver à travers des attractions et des porte-paroles à forte notoriété (Thomas Pesquet, Bertrand Picard) qui portent un message fort sur le thème du développement durable.

Eric Loizeau, grand navigateur et alpiniste français, déjà ambassadeur de Race For Water pour la protection des océans a accepté de parrainer The Green Expedition. Le « Captain » confirme ainsi son engagement pour la planète en soulignant que : « Cette expédition va mettre en valeur les véhicules électriques, une nécessité dans le monde de demain ». 


Les inscriptions sont toujours ouvertes !

The Green Expedition constitue l’opportunité pour les entreprises d’associer leurs marques aux valeurs écologiques et pionnières d’un raid inédit et innovant, qu’elles aient ou non formalisé une démarche RSE.
Les acteurs de l’automobile et de la moto y verront également une occasion unique de tester leurs équipements et de pousser l’innovation.
Quant aux particuliers, ils pourront assouvir leur passion d’aventure, de sport et d’écologie.
 
Le compte à rebours est lancé !

Pour toute interview ou pour suivre le raid, merci de contacter nos interlocuteurs presse.

Contacts presse :
Gabriela ou Bruno. Tél.: 0243202169 - 0676044881.
info@ato.fr

A propos d’A.T.O. - Atypik Travel Organisation :
Atypik Travel Organisation (ex. Le Raid des Baroudeurs), basé en Sarthe à Sillé Le Guillaume, a repris depuis 2010 l’activité « Raids » de la société Sojasun qui, en 1990, avait créé un département spécialisé dans les rallyes automo- biles avec des destinations très variées telles que le Maroc, l’Amérique du Sud ou la Chine (ex : le Trophée Paris-Pé- kin, le Raid des Andes, le Raid Indochine). Avec aujourd’hui plus de 60 raids à son actif, dont la
fameuse Croisière Chine 2007, soit la prise en charge au total d’environ 3000 participants, A.T.O. et Sojasun possèdent un savoir-faire reconnu en matière d’organisation de raids autour du monde avec assistance logistique, mécanique et médicale.