Suivez nous sur Facebook

Eco-mobilité

Olivier Clanchin, PDG du groupe Triballat/ Sojasun

Olivier Clanchin nous parle des efforts fournis par son service logistique en terme d'Eco-mobilité :

"L'atténuation du changement climatique est un défi urgent que nous nous devons de relever. Nous sommes convaincus qu’une réelle mise en mouvement au niveau sociétal passe nécessairement par la contribution de tous. Nous avons choisi d’aborder le problème des émissions de gaz à effet de serre dans notre partie logistique car c’est là que les efforts ont les impacts les plus directs, et donc, les plus palpables. Il est toutefois important de se rappeler que toute consommation réduite d’énergie ou de matières premières permet d’éviter des émissions de carbone. Notre combat contre le changement climatique est donc transversal, à tous les niveaux de notre activité."

Olivier Clanchin est cosignataire avec L'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) de la charte "Objectif CO2".

Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

L’Avis de l’ADEME sur les potentiels du véhicule électrique :

"La réponse aux enjeux environnementaux du secteur des transports passe par une amélioration de l’efficacité énergétique des différents modes de transports et par une modification des comportements. Le véhicule électrique s’inscrit dans le panel des solutions à développer. L’ADEME a publié le 13 avril 2016 son avis sur les potentiels du véhicule électrique et présente quatre recommandations principales pour son développement.

Il doit :

  • être utilisé intensément en substitution du véhicule thermique ;
  • être optimisé pour des usages spécifiques ;
  • s’intégrer aux nouvelles offres de service de mobilité ;

 

Il peut également constituer un maillon dans la mise en œuvre de réseaux électriques intelligents. Sur les plans économiques et environnementaux, le véhicule électrique sera d’autant plus intéressant qu’il sera utilisé intensément : par exemple, pour des trajets domicile-travail quotidiens importants en l’absence de transports en commun, dans le cadre de flottes partagées de véhicules d’entreprises, pour des livraisons de marchandises en ville, ou pour des services de mobilité comme l’autopartage."